EducaTICE 2009

mercredi 9 décembre 2009
par  Didier DAMET
popularité : 20%

Le 18 novembre 2009 l’ATR-RN a animé dans le cadre d’Educatice 2009 une table ronde sur le thème : « QUEL EST LE RÔLE DES ENSEIGNANTS-FORMATEURS DANS LE DÉVELOPPEMENT DES TUIC DANS 1er DEGRÉ ? »

 

Autour de la présidente de l’association étaient réunis :

 Yves MOREAU
, formateur TICE
Christian NOELL, chargé des affaires scolaires dans la ville de Brouy (Essonne)
François VILLEMONTEIX, docteur en Science de l’éducation

Le débat a permis de mettre en évidence le rôle de conseil auprès des collectivités locales du formateur TICE, tout particulièrement d’actualité avec la mise en place des ENR.


Christian NOELL
, élu d’une commune impliquée dans le dispositif a insisté sur le caractère essentiel des formateurs TICE dans le rôle de conseil pour les choix d’équipement mais aussi dans l’accompagnement indispensable des enseignants pour développer et pérenniser des usages
pédagogiques dans les classes.

S’agissant de la partie formation, Yves MOREAU a expliqué :

- comment elle se déclinait et était assurée par les formateurs TICE
- le rôle d’accompagnement sur le terrain sans lequel les pratiques autour de l’outil resteraient aléatoires.


Yves MOREAU
a soulevé le malaise des formateurs TICE souvent sollicités pour des tâches bien éloignées d’une mission pédagogique qu’il serait temps de définir au plan national.

Ce point a permis à François VILLEMONTEIX de présenter son travail de recherche sur le processus de professionnalisation des formateurs TICE.
À partir de l’analyse des messages de la liste ATICE (atice@liste.aft-rn.net) sur cinq ans, il a dégagé deux grands axes de professionnalisation :

1.Expertise :
la liste reflète le développement de pratiques expertes, dont elle constitue à certains égards l’un des creusets. Le groupe professionnel tente de la négocier avec l’institution en valeur d’échange.

2.Projet identitaire : dans la communauté de pratique se révèle une tension entre une identitié professionnelle /attribuée/ par l’institution et une identité /projetée/ par les ATICE, référée le plus souvent au statut du formateur. Mais le consensus sur ce point reste à démontrer. Un projet professionnel de stabilisation et de légitimation du rôle se développe, visible sur la liste, projet visant au rapprochement des deux formes identitaires repérées. Mais ce projet, qui se déplace progressivement dans le cadre associatif, se heurte au principe de réalité d’une structuration et d’une gestion des corps relevant du niveau national et d’une nécessité locale d’adaptation du rôle aux changements induits par les prescriptions successives.

Ces échanges ont été l’occasion de rappeler les objectifs que l’association s’est fixés.

1. Des structures clairement identifiées
2. Une lettre de mission nationale
3. Des moyens de formation institutionnels

L’AFT-RN remercie vivement les personnes qui ont participé à cette table ronde.

Télécharger le diaporama de l’AFT-RN


Navigation